Pau, FR 0 C
FrançaisEspañolEnglish

Bienvenue à Pau !

Pau est une ville située dans le Sud-Ouest de la France. A seulement 1h de l’Océan Atlantique et des Pyrénées, c’est une ville qui regorge de lieux emblématiques.

De plus, il y a quelques sites à visiter aux alentours de cette ville qui est un incontournable du Sud-Ouest.

Le Château de Pau

chateau de pau

Dressé au cœur de la ville, face aux Pyrénées, sur un éperon rocheux surplombant le Gave, le château de Pau est le monument emblématique de cette cité et leur évolution est étroitement liée.

Château féodal, devenu au fil des siècles palais royal, impérial, national puis musée, le château de Pau offre à ses visiteurs une véritable plongée dans l’histoire locale et nationale. L’architecture du monument témoigne d’une histoire longue de plus de mille ans. Du Moyen-Âge au XIXe, les siècles ont laissé leurs traces sur ses murs et dans ses décors. Nombreuses sont les figures historiques qui marquent ce lieu et au-dessus de toutes les autres, celle d’Henri IV, premier roi de France et de Navarre qui y voit le jour le 13 décembre 1553.

Le coeur de Pau

Place Royale

Place Royale

La place Royale, créée en 1697, a été largement modifiée au fil du temps. Aujourd’hui, dominée au nord par l’Hôtel de ville, elle sert d’écrin à la statue d’Henri IV et offre au sud une ouverture sur le panorama vers les Pyrénées.

Le Boulevard des Pyrénées

Promenade panoramique face à la chaîne des Pyrénées sur près de 2 kilomètres reliant les grilles du Château au Parc Beaumont et son Centre de Congrès.
A partir des années 1820, Pau se découvre une vocation touristique de ville climatique en accueillant une clientèle de riches hivernants étrangers.
L’arrivée du train en 1863 va la propulser au rang de destination de villégiature privilégiée pour la société mondaine venue de toute l’Europe.
En 1872, le boulevard du Midi reliant le château à la place royale est achevé.
En 1891, l’ingénieur Jean Charles Alphand crée une longue promenade.
Sa caractéristique principale est que la plate-forme du boulevard repose pour une moitié sur le rebord du plateau de la falaise qui domine le Gave, et pour l’autre sur un viaduc porté par 49 piles.
En 1900, la jonction des deux sections au sud de la place Royale achève l’ensemble.

Boulevard des Pyrénées au couchant par Soazig de la Moissonniere
Street Art Lighting qui anime la rue toute l’année à la tombée de la nuit

Quartier du Hédas

Le Hédas est un des plus anciens quartiers de la ville de Pau. Il tire son nom de l’ancien ruisseau qui serpentait autrefois à cet endroit. Le ravin du Hédas, situé au cœur de la ville, rappelle son cours, délimitant une butte sur l’extrémité ouest de laquelle a été construit le château de Pau.
Après un an de travaux, Pau retrouve sa ville basse et tout un pan de son histoire et de son patrimoine. Cette promenade d’1,5 km en cœur de ville permet de relier la Place d’Espagne au Château.
Deux ascenseurs (l’un situé rue des Cordeliers et l’autre place d’Espagne) ainsi que de nombreux escaliers facilitent connexion facile entre la haute et basse ville.

Les jardins contemporains de l’hôtel du département

Au pied du Château de Pau, du Parlement de Navarre et du Gave de Pau se cachent les jardins contemporains du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques.
Un premier jardin de pierres et d’eau, ponctué de palmiers où allées et bassins rectilignes se succèdent. L’eau construit, en parallèle au canal Heïd qui le traverse d’est en ouest. Achevé en 2000, ce jardin d’apparât, de type jardin-tapis est à admirer en surplomb depuis le Boulevard des Pyrénées d’où l’on peut voir toute sa splendeur. Il se rattache aux promenades appelées “Les sentiers du Roy” reliant le château à la ville basse.
Venez admirer au printemps les arbustes de terre de bruyère: rhododendrons, azalées, camélias, hortensias. Amusez-vous à traquer le phlox, l’alchille ou la primevère. 

L’architecture moderne et audacieuse de l’Hôtel du Département

Le funiculaire

Plus que centenaire, le ballet de ses petites cabines, tout juste restaurées, vous permet de rejoindre sans effort la gare et le Boulevard des Pyrénées. Son charme désuet en fait l’un des emblèmes du patrimoine palois utilisé chaque année par plus de 450 000 passagers. Avec des rotations toutes les 3 minutes, vous n’aurez pas longtemps à l’attendre pour l’emprunter…

Parc Beaumont

La ville de Pau acheta à la famille de la comtesse Anna de Noailles ce parc pour la somme de 800 000 F de l’époque. En 1898, Henri Martinet, architecte paysagiste, le redessine dans un style anglais. De ses alléees qui convergent vers le kiosque à musique à son lac au cyprès chauve, le parc Beaumont abrite de très beaux arbres pour beaucoup centenaires : des séquoias toujours verts de Californie, des cèdres de l’Himalaya, des araucarias d’Argentine et du Chili, des arbres de Judée, des marronniers d’Inde des Balkans, des magnolias. Bucolique, le jardin pyrénéen rappelle la montagne, ses rochers, ses vivaces, ses ruisseaux. Tout près, sur la pente sud, le Théâtre de Verdure accueille des spectacles en été.